For a defense in advance

Accueil Achats | Accueil | Actualités du portail | A la une | Carte d'achat : la DGA primée dans la catégorie « acheteurs publics - Etat »

A la une

Carte d’achat : la DGA primée dans la catégorie « acheteurs publics - Etat »

26/12/2012

Déployée au sein de la direction technique, la carte d’achat s’est rapidement imposée comme un instrument incontournable pour tous les acteurs du processus achats. Conduit par le service central des achats techniques (SCAT), avec le soutien du service parisien de soutien de l’administration centrale (SPAC), le programme carte d’achat de la DGA est aujourd’hui mature. Fonctionnant comme une carte de crédit bancaire, ce moyen de commande et de paiement proposé par des établissements financiers aux organisations publiques et privées est particulièrement adapté aux achats simples et répétitifs de soutien technique courant. En dématérialisant les documents et les flux financiers, la carte d’achat simplifie l’organisation des achats de faible enjeu, déconcentre le processus d’approvisionnement au plus près des clients internes et contribue de manière significative à la réduction des coûts administratifs de commande et de paiement. Le recours à la carte d’achat permet ainsi de réduire d’un facteur 10 le coût global de traitement administratif et de réduire le délai moyen d’approvisionnement à 2 ou 3 jours, comparés à 3 à 5 semaines pour un acte d’achat papier. Moyen de paiement fiable et sécurisé, elle permet en outre de réduire les risques de litige avec les fournisseurs et de retard de paiement, source d’intérêts moratoires.

Plus de 3 000 ... Ce sera le nombre de transactions réalisées en 2012 par carte d’achat. L’activité a été multipliée par 3,5 en 2 ans et le montant annuel des transactions par 2, passant de 0,8 à 1,8 M€. Les commandes portent en majorité sur les fournitures industrielles, les consommables de laboratoire ou d’impression.

Moderne, simple et source d’économies, la carte d’achat est à la DGA un projet fédérateur, apprécié aussi bien par les clients internes que par nos propres fournisseurs. Dernière preuve en date, le trophée qu’il vient de recevoir et qui lui a été décerné par l’association des professionnels européens de la carte d’achat et de la transaction dématérialisée (APECA) dans la catégorie « acheteurs publics - Etat ».

Les cartes d’achat
Les cartes d’achat utilisées au sein de la DT sont dites de « niveau 1 » ou de « niveau 3 ».

La carte de niveau 1, dite de proximité, permet l’achat en magasin ou sur Internet de prestations simples et de faible montant auprès de fournisseurs référencés, géographiquement placés à proximité de l’entité soutenue.

Adossée à un marché à bons de commande, la carte de niveau 3 assure au travers de commandes en ligne l’approvisionnement des fournitures du marché, définies dans un catalogue électronique. Une quinzaine de marchés sont aujourd’hui déployés en carte d’achat de niveau 3 et l’équivalent est prévu à brève échéance.

L’APECA, une association au plus proche des utilisateurs

En 2001, la carte d’achat s’installe en France avec les pilotes du ministère des finances.

L’association des professionnels européens de la carte d’achat et de la transaction dématérialisée (APECA), est créée le 4 avril 2003 pour accompagner cette dynamique et mettre à disposition du marché des outils pédagogiques et supports d’information favorisant son développement. La carte d’achat nécessite en effet une réflexion sur la dématérialisation du processus d’achat, en impactant la totalité de la chaîne, de la commande au paiement. Forte de ce constat, l’APECA met aujourd’hui ses compétences au service de la promotion et du développement de la dématérialisation des processus interentreprises dans les secteurs privé et public.

Lieu d’échanges et de concertation, l’association permet aux acteurs du marché de partager leurs expériences, de comprendre les produits et contribuer ensemble à leur évolution.

Document (PNG 166 ko)

Derecho de Autor del Ministerio de Defensa 2005 / aviso legal