Bienvenue sur la nouvelle version des portails achats du ministère de la défense !

Modifié le 05/05/2010
Description haut
Après le "démonstrateur ixarm" lancé dès juin 2000, ce fut en novembre 2002 le lancement de la place de marché "service public défense" avec :
-* ses deux portails "ixarm.com" et "achats.defense.gouv.fr",
-* sa "salle de consultation dématérialisée (SCDM)",
qui permettait au ministère de la Défense de proposer à ses fournisseurs potentiels, avant l'échéance légale du 1 janvier 2005, une dématérialisation complète des procédures d'acquisition.
Basée sur les différents échanges que, depuis 2 ans, nous avons pu avoir avec vous : fournisseurs et membres des entités d'achats du ministère de la Défense, c'est une nouvelle version des portails d'accueil et de la "salle de consultation dématérialisée" qui vient d'être mise en ligne le 24 janvier 2005. Celle-ci reprend non seulement l'ensemble des fonctionnalités initiales mais surtout elle intègre des optimisations ergonomiques et fonctionnelles qui répondront, nous l'espérons, à vos attentes.
Forte de ses 8 000 membres inscrits, la place de marché du marché du ministère de la défense permet à ses fournisseurs d'accéder directement à l'ensemble des consultations du ministère, y compris celles de faible montant à partir de 3 ou 4 mille euros. Ainsi en 2004, ce sont 6 900 DCE qui ont été mis en ligne sur la place de marché, téléchargés plus de 55 000 fois par les fournisseurs potentiels du ministère. Ces fournisseurs inscrits ont pu bénéficier de 200 000 alertes par mois les informant directement dans leurs boîtes aux lettres de la publication de consultations correspondant à leurs centres d'intérêts, en retour plus de 210 offres dématérialisées ont été reçues par les entités d'achats du ministère.
Les résultats sont déjà positifs pour l'ensemble des acteurs, tant pour les entités d'achats qui ont pu accroître la transparence des marchés publics, et diminuer les frais administratifs liés à la publication et la diffusion des DCE, que pour les fournisseurs qui ont un accès instantané à l'ensemble des intentions d'achats du ministère de la défense, d'un montant total de 15 à 17 milliards d'euros par an, et gagnent un temps précieux pour sélectionner leurs opportunités de marchés et répondre à l'administration.
Après la rénovation des portails en ce début d'année, l'équipe du Portail espère encore accroître l'intérêt des fournisseurs pour les marchés dématérialisés de la défense avec deux innovations majeures prévues cette année : au printemps une base de données "candidats" sera mise en ligne, puis ce sera le développement de la facturation électronique. La base de données "candidats" facilitera la candidature des fournisseurs en leur évitant de renvoyer à chaque offre des documents administratifs qui peuvent être une fois pour toute mis sur une base de données commune à l'ensemble des acheteurs du ministère de la défense. L'autre important chantier concerne la facturation électronique : sur la base d'une expérimentation déjà menée par la DGA avec un industriel de l'armement où sur plus de 3400 factures, le délai global de paiement constaté est de 11 jours avec aucun rejet de facture par l'administration, il s'agira de faire progressivement bénéficier un nombre accru de fournisseurs de cette nouvelle possibilité.
L'équipe du Portail de l'armement espère que cette nouvelle version d' "ixarm.com" et d' "achats.defense.gouv.fr" vous apportera un agrément supérieur et ouvrira de nouvelles possibilités de dialogue entre le ministère de la défense et ses fournisseurs : elle vous souhaite une excellente navigation et vous remercie de lui faire part des imperfections restantes afin de les corriger au cours des prochaines semaines.