Première pierre de l'ENSTA ParisTech

Modifié le 8 mars 2018 - 16:20
Le ministre de la Défense, Hervé Morin, a posé, le 15 octobre 2010, la première pierre du futur campus de l'école nationale supérieure de techniques avancées, l'ENSTA ParisTech, sur le site de l'école Polytechnique à Palaiseau (91). Le service d'infrastructure de la défense (SID), chargé de suivre ce contrat, était représenté par son directeur central, le général Vitry.
« C'est l'ENSTA de demain, une grande école de la défense intégrée à un environnement technologique de pointe » qui se construit, a rappelé le ministre. Ce chantier de 132 millions d'euros est réalisé en partenariat public-privé dont le service d'infrastructure de la défense (SID) est l'autorité administrative compétente pour la passation et le suivi du contrat.
Grand service du secrétariat général pour l'administration (SGA), le SID, et notamment sa direction centrale, a mené les études programmatiques et effectué le montage contractuel de l'opération selon la procédure de type AOT-LOA. Aujourd'hui, le service suit le contrat dans ses phases de réalisation puis d'exploitation des ouvrages pendant les 30 ans du bail.
Après 24 mois de travaux, l'opérateur privé, titulaire du contrat, livrera, en juin 2012, un bâtiment école, 430 logements étudiants et un gymnase. L'ENSTA ParisTech sera ainsi « le premier établissement d'enseignement et de recherche à faire mouvement » vers le futur campus du plateau de Saclay destiné à devenir un pôle scientifique de niveau mondial.
center> center> center>
center> center>
center> center>
center> center>
center> center>
center>